photo book victor

 En bref

 Naissance à Aix-en-Provence par hasard.

 Enfance itinérante qui me conduit à la Réunion où je passe mon bac. 

 Hypokhâgne à Paris, découverte de la capitale, des sorties théâtre, des concerts, de la bière, des bouquins.

 Un peu de Khâgne et beaucoup de théâtre, puis beaucoup de théâtre et plus du tout de khâgne. Cours Florent et lettres modernes à la Sorbonne.

 Je monte un groupe de musique et une compagnie de théâtre. J’écris ma première pièce.

 J’obtiens un Master 2 en linguistique, le diplôme en papier jaune cartonné est joli.

 Mon groupe de musique tourne dans les bars, les petites salles, un peu de radio, un peu de télé, beaucoup de bière ; je commence à écrire des   textes de chansons et des pièces de théâtre pour les autres.

 Départ pour Shanghai, je prends les rênes de la Troupe de Théâtre Francophone de Shanghai, je deviens blogueur pour des marques. J’entame mon   premier roman inspiré de ma vie à Shanghai et je continue d’écrire des pièces de théâtre pour les autres, je gagne un concours de nouvelles. Je joue   dans une série télé chinoise.

 De retour à Paris, je poursuis l’écriture de mon roman. Je suis invité à des résidences de théâtre en Normandie, je deviens blogueur pour tout et   n’importe quoi. Je monte une pièce, je trouve un éditeur pour mon roman shanghaïen (L’histoire fabuleuse du Fançais insouciant devenu Chinois insurgé), j’entame l’écriture d’un roman policier, je continue de gagner parfois des concours de nouvelles.

 J’écris un spectacle pour un Chinois qui tourne bien, puis il y a le coronavirus, le chinois n’est plus à la mode. Puis rapidement, plus rien n’est à la   mode. Je rencontre un réalisateur, il m’embauche pour co-écrire des scénarios. Je trouve un éditeur pour mon roman policier (Douve). Je blogue   toujours à tous les râteliers. Je participe à un recueil de nouvelles policières au profit d’une association caritative (Storia). J’écris un recueil de   nouvelles sur l’Apocalypse (Nouvelles de fin du monde), puis je re-participe à un recueil de nouvelles policières au profit d’une association   caritative (Storia 2022).

 Départ pour New York, mon premier roman policier sort en poche chez J’ai Lu (toujours Douve) et mon deuxième roman policier sort chez Hugo Thriller (Terra Nullius). Ce dernier obtient le Prix Le Point du Polar Européen, ce qui est fantastique.


Pour me suivre sur Instagram

@victor_guilbert